Défiscalisation : tout sur la loi Girardin

Défiscalisation : tout sur la loi Girardin

Le gouvernement incite les entreprises et les particuliers à investir dans un domaine précis en miroitant des avantages fiscaux. Il met en place des dispositifs sous forme de lois qui encouragent l'investissement en contrepartie d'une défiscalisation. Parmi ces dispositifs, il existe la loi Girardin qui est appréciée particulièrement des personnes qui souhaitent investir en outre-mer. Tour d'horizon de la loi Girardin et de la défiscalisation en jeu.

Le volet industriel

La défiscalisation Girardin tourne autour de quatre grands axes dont le volet industriel. Ce dernier consiste à investir dans l'acquisition de matériel industriel dont la société a besoin dans ses activités. Cette loi concerne les entreprises ultramarines dans divers secteurs d'activité, de l'industriel à l'agricole, en passant par le commerce. C'est une forme d'appel à financement qui permet aux bénéficiaires d'acquérir des machines de transport ou des tracteurs.

Ces investissements sont bien évidemment avantageux pour l'investisseur en matière fiscale. Il bénéficie effectivement d'une réduction fiscale pouvant aller jusqu'à 130 % aux yeux de la loi Girardin, volet Industriel. De ce fait, l'entité bénéficiaire loue le bien pendant cinq ans et reverse un loyer à l'investisseur. La réduction fiscale peut être supérieure à la somme investie par le contribuable avec un rendement moyen de 20 % du prix du matériel.

La rubrique sociale 

La défiscalisation Girardin concerne le volet social conformément aux besoins en logements sociaux dans les départements d'outre-mer. Ce dispositif favorise la construction et la rénovation de logements sociaux à travers un investissement immobilier et une réduction d'impôt intéressante. Le taux de réduction peut aller de 20 % à 50 % de la valeur du bien immobilier acquis dans le cadre de la loi Girardin, volet Social. Ce volet implique deux options de location, libre et intermédiaire.

Pour la location libre sans plafonnement de loyer, la réduction fiscale est de 40 % du prix d'achat du logement avec une location de cinq ans. L'impôt peut être réduit en revanche : 50 % de la valeur du bien immobilier pour une location intermédiaire avec un plafonnement du loyer et une durée de location de six ans. L'investissement devient très intéressant si le propriétaire fait profiter à l'habitation d'un système performant d'énergie renouvelable. Pour ce dernier, la réduction d'impôt atteint les 64 % du tarif d'achat du bien immobilier.

Les autres volets

Outre les deux principaux volets de la loi Girardin, il existe deux autres dispositifs que sont la loi Girardin Environnement et la loi Girardin IS. Le volet environnement incite à investir dans les projets d'énergies nouvelles avec une défiscalisation à la clé. Le volet IS permet aux entreprises d'investir dans un domaine précis pour bénéficier d'une réduction fiscale notable. La loi Girardin permet donc de dynamiser l'économie dans les outre-mer.

ECOFIP est en effet leader du montage de dossier en loi Girardin et travaille dans 8 territoires d'outre-mer. ECOFIP propose son expertise aussi bien en Nouvelle-Calédonie qu'en Polynésie française. Une telle structure aide les investisseurs à fructifier leur projet dans les zones qui en ont besoin. C'est la garantie d'un bon retour sur investissement direct ou indirect.